Mahault

projet

Bosmans

Controle

Dans le cadre de mon travail de fin d’étude, pour lequel j’ai remporté le prix du jury, j’ai décidé de traiter un sujet qui me touche personnellement et qui est également victime encore aujourd’hui de nombreux préjugés : le jeu de rôle.

Entre l’image poussiéreuse du geek en robe de sorcier au fond de sa cave avec ses amis bizarres et celle, bien plus noire et limite sataniste que les médias n’ont cessés de vouloir attribuer aux rolistes, il y avait du travail.

La problématique

Le problème principal était que, à la simple mention du jeu de rôle, la majorité des gens se ferment, estampillent directement le contenu à quelque chose de limite déviant. J’ai dû donc user de malice pour trouver un angle qui permette à l’utilisateur de vivre une expérience au moins légèrement proche du jeu de rôle, mais sans que celui-ci n’en ait conscience. Je voulais que l’utilisateur s’investisse émotionnellement et intellectuellement dans la démarche avant qu’il ne comprenne que son expérience pouvait être liée à cette passion encore bien trop souvent jugée à tort.

L'histoire dont vous êtes le héros

L’axe que j’ai choisi fut donc d’introduire l’utilisateur à cet univers en douceur, au travers d’une histoire dont vous êtes le héros. Le principe est simple : le lecteur découvre une histoire qui évolue en fonction de ses propres choix. A cette période, on ne pouvait pas se déplacer en ville sans entendre des gens parler de la série The Walking Dead. J’ai donc décidé de profiter de l’occasion pour écrire mon histoire dans un univers similaire.

Les tests

Après les premiers essais, il m’a vite sembler évident que certaines choses ne fonctionnaient pas. Les textes trop longs engendraient une perte rapide de l’attention et peu étaient ceux à parvenir jusqu’à la partie finale de mon expérience, celle qui contenait mon message. J’ai donc opéré de nombreuses modifications pour opter pour quelque chose de plus léger et digeste, avec une plus grande possibilité d’adaptation. L’idée étant de pouvoir rapidement et facilement proposer de nouvelles histoires, pour que chacun puisse finalement trouver chaussure à son pied.

Le point central

La majorité de mes efforts sur ce projet ont été concentré sur la création du concept et sa viabilité, ainsi que sur son design. De fait, j’ai légèrement manqué de temps pour l’aspect technique du projet. Probablement que des modifications pourraient voir rapidement le jour pour corriger les soucis ergonomiques que peuvent encore rencontrer le plus petit écran sur ce projet.